un max de photos sexy et de vidéos pornos
» » » Tous sur les sécrétions vaginales des filles, la cyprines !

Tous sur les sécrétions vaginales des filles, la cyprines !

Les pertes et les sécrétions vaginales sont tout à fait normales et font partie du système de reproduction des femmes, même si elles paraissent quelque peu étranges pour vous, voire dérangeantes.
Les sécrétions vaginales permettent au vagin de se purifier et de se réguler lui-même. Exactement comme la salive nous aide à garder notre bouche propre et saine.

Les pertes vaginales sont normales

- Quand elles sont claires ou laiteuses : cette sorte de perte se produit généralement autour de l'ovulation et lors de l'excitation sexuelle
- Quand elles sont blanches ou légèrement jaunâtres
- Quand elles ont une légère odeur (mais elles doivent rester quasi inodores)
- Quand elles ont une teinte brune juste avant ou après les règles.
- Quand elles sont modérées (pas trop abondantes ni trop rares)
Les sécrétions vaginales sont, encore une fois, normales. Il ne faut pas en avoir peur ou honte, il n'y a pas de mal à ça, au contraire, elles sont nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme, en nettoyant le vagin et notamment des cellules mortes présentes sur sa paroi, et permettent ainsi de garder l’ensemble de votre appareil génital en bonne santé.

Les pertes vaginales sont anormales, signes d'infection ou de maladie

- Quand elles sont lourdes, épaisses
- Quand elles sont abondantes
- Quand elles ont une forte odeur
- Quand elles sont grisâtres, verdâtres, jaune ou rose
Les sécrétions vaginales décrites ci-dessus peuvent être dues à une infection comme la vaginose bactérienne, une infection à levures, une Infection Sexuellement Transmissible (IST ou MST), comme la Gonorrhée, la Trichomonase ou la Chlamydia.
Aussi, toute démangeaison, brûlure, douleur ou gêne – au cours de la miction (action d'uriner), de l'activité sexuelle, ou tout simplement dans la vie quotidienne – sont également des signes d'une infection.

Comment éviter les infections vaginales ?

Evitez la propagation des microbes par le rectum au vagin. Petit cours «d'essuyage» : après avoir uriné ou après les selles, il faut toujours s'essuyer de l'avant vers l'arrière et lavez-vous les mains !
Lavez-vous les mains avant et après la masturbation.
Ayez une bonne hygiène générale, en veillant à laver quotidiennement vos parties génitales avec de l'eau et un savon sans parfum, et garder la zone sèche. Savons, bains, papier toilette ou tampons parfumés sont à éviter pour maintenir le vagin dans une santé optimale.
Pendant les règles, veillez à changer serviettes et tampons régulièrement.
Ne jamais laver l'intérieur du vagin. Le vagin est un organe auto-nettoyant.
Evitez les pantalons serrés, culottes, bas-culottes ou sans un entrejambe de coton et autres vêtements qui peuvent emprisonner l'humidité. Privilégiez des vêtements confortables en fibres naturelles.
Ayez une alimentation saine et équilibrée, et évitez les aliments transformés, les glucides simples et beaucoup de boissons gazeuses gazéifiées. Prenez soin de vous-même.
Utilisez des lubrifiants à base d'eau.
N'essayez pas de l'automédication, au moindre doute, allez consulter (d'accord, ce n'est pas très agréable, mais c'est ce qu'il y a de plus sûr !) votre médecin ou gynécologue. Une infection non traitée peut vous rendre plus sensible à en attraper d'autres. Elle peut aussi se propager à d'autres endroits de votre corps et vous risquez aussi de développer des troubles comme la maladie inflammatoire pelvienne (MIP), qui peuvent avoir une profonde incidence sur votre santé à long terme en matière de reproduction.
Si vous êtes traité pour une infection, assurez-vous de prendre tous vos médicaments jusqu'à la fin, comme indiqué, et de vous abstenir de toute activité sexuelle (dur-dur !). Aussi, évitez d'utiliser des tampons pendant une infection quand vous avez vos règles.
Quand le diagnostic d'une infection est fait, demandez à votre médecin si votre partenaire aura lui aussi besoin d'un traitement et un examen médical (pas facile à faire avaler à votre partenaire, mais encore une fois, c'est plus sûr). Certaines infections comme celles à levures peuvent être transmises aux deux partenaires.
En bonus et comme convenu, voici des photos de sexes féminins trempés d'excitation...

1
Secretions vaginales féminines - photo 1 sur 19
2
Secretions vaginales féminines - photo 2 sur 19
3
Secretions vaginales féminines - photo 3 sur 19
4
Secretions vaginales féminines - photo 4 sur 19
5
Secretions vaginales féminines - photo 5 sur 19
6
Secretions vaginales féminines - photo 6 sur 19
7
Secretions vaginales féminines - photo 7 sur 19
8
Secretions vaginales féminines - photo 8 sur 19
9
Secretions vaginales féminines - photo 9 sur 19
10
Secretions vaginales féminines - photo 10 sur 19
11
Secretions vaginales féminines - photo 11 sur 19
12
Secretions vaginales féminines - photo 12 sur 19
13
Secretions vaginales féminines - photo 13 sur 19
14
Secretions vaginales féminines - photo 14 sur 19
15
Secretions vaginales féminines - photo 15 sur 19
16
Secretions vaginales féminines - photo 16 sur 19
17
Secretions vaginales féminines - photo 17 sur 19
18
Secretions vaginales féminines - photo 18 sur 19
19
Secretions vaginales féminines - photo 19 sur 19


20
Chatte qui écoule de la cyprine - photo 20 sur 1
Vous voulez en voir encore plus ?

Ces coquines montrent leur chatte mouillée velue

Gif de squirting, ces animations vont mouiller votre écran

Ces femmes fontaine éjaculent des litres d'eau en jouissant

Cet article vous a plu ?
Merci alors de le partager !

Nombre de vues 2 709 
POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE !





Un plan Q près de chez toi ?
Inscris toi elles sont toutes là !

Le best of de cette catégorie !